samedi 31 décembre 2011

Je crois bien n'être guère douée pour la titraille. Un comble pour une SR ! Trouver un nom à ce blogue a donc été toute une affaire. Régulièrement je me disais : « Oh, dommage que ce titre ait été pris, je l'aurais bien utilisé… » Je voulais quelque chose qui n'ait rien à voir (j'aime bien l'idée de décalage) ou de ludique, ou encore qui puisse refléter le contenu de ce que j'allais écrire ici, qui ne soit pas restrictif. En poussant un peu la réflexion j'ai éliminé les titres associant deux noms communs ou propres et aussi le mot « fée ». Je n'ai rien contre les fées, hein, je ne veux surtout vexer personne, et certaines ont su jouer avec ce mot mais on en trouve maintenant tant sur la Toile que bof, quoi… Ma gentille voisine est même venue pour un « orage de cerveaux », rejointe par ma fille et son papa. Ont ainsi été écartés (du moins pour l'instant) Les Points suspendus et Le Chas de la voisine. Ça peut encore changer parce que les virelangues c'est rigolo mais « papier, panier, piano » appartient aux pas évidents à prononcer.
Je trouvais aussi fascinant d'entrer dans les entrailles d'une plate-forme de bloguage (ce mot existe-t-il ?). C'est donc comme ça que ça se passe ? Et ensuite, quels sont les usages ? On prévient les copines ? Et quand on met quelqu'un en lien, on l'avertit aussi, même si on ne s'est jamais manifesté chez lui auparavant ?

4 commentaires:

Cécile a dit…

AAAAAhhh!! 2012 commence fort!! :-))

Dorémi a dit…

On va bien voir ce que ça donne :-))
Merci de ton passage…

Hélène Dion a dit…

On prévient les copines ?
Moi, j'avais envoyé un petit mot aux gens que je croyais susceptibles de s'intéresser à ce que j'avais à dire. Et puis ensuite, qui m'aime me suive. Ma copine française, Dominique pour ne pas la nommer, me lisait fidèlement, ce que je trouvais fort plaisant.

Et quand on met quelqu'un en lien, on l'avertit aussi, même si on ne s'est jamais manifesté chez lui auparavant ?
Ça, je ne suis pas certaine, mais je ne crois pas que ce soit nécessaire.

Dorémi a dit…

Ah ben, prévenir les copines, je crois bien que j'ai commencé à le faire :-)