mercredi 18 septembre 2013

Impressions

Nous n'avons pas encore tout à fait repris notre rythme habituel. La douce a bien sûr recommencé les cours, mais le Musicien attend encore une partie de son emploi du temps. Je pense pour ma part en avoir fini à St-Germain-des-Prés. Dommage, j'aurais bien joué les prolongations…
Hormis celle des parents délégués cette semaine, nous n'avons pas encore eu de réunion de début d'année ;  je me demande si seuls les parents d'enfants inscrits en sixième y ont droit. Je pense avoir une réponse sous peu. Nous sommes déjà quelques-un(e)s à nous poser des questions quant au bon déroulement de l'année : entre un emploi du temps pas mieux équilibré que celui de l'an passé, une prof de français qui crie en classe pour couvrir le brouhaha et, en même temps, ne semble pas voir les actes pas toujours anodins qui se passent sous son nez, qui parle avec un fort accent étranger, confondant féminin et masculin et égratignant les conjugaisons, un prof de techno qui interpelle certains élèves en arabe quand il n'arrive pas à s'en faire entendre en français et une prof de sport qui semble déterminée à pousser les loulous au bout de leurs forces qu'il pleuve ou qu'il vente, sans tenir compte de leurs spécificités, j'attends les présentations avec hâte…


8 commentaires:

véronique Martin a dit…

Bienvenue au Collège.... Je connais cette ritournelle de début de mise en route ! et cela se confirme jusuq'en 3ième.....

Tam a dit…

Généralement la grand messe n'est que pour les 6èmes et les secondes. il faudra que tu attendes le confessionnal (vers décembre-janvier). Courage....

Dorémi a dit…

Merci les filles. J'aurai sûrement des infos plus tôt que décembre-janvier, en tant qu'adhérente à la Fcpe. Et aussi, l'an dernier, une remise en mains propres des bulletins du premier demi-trimestre avait été organisée. Cela avait été l'occasion de rencontrer la plupart des enseignants, d'ailleurs. Je verrai bien si, là aussi, c'est réservé aux seules classes de sixième…

Dorémi a dit…

Et puis sinon, je demanderai des rv, non mais !

Hélène a dit…

Je dois dire qu'une prof de français qui confond le masculin et le féminin et massacre les conjugaisons, ça fait peur ! Qui l'a engagée ?

Dorémi a dit…

Je ne connais pas les conditions de recrutement de l'Education nationale au collège, je ne sais même pas si elle est titulaire du poste ou pas, ou même contractuelle (il y a pénurie de profs en France, étant donné les saignées opérées sous les gouvernements Chirac et Sarko : -80.000 fonctionnaires dans l'EN en dix ans. Tous n'étaient pas enseignants mais ça fait quand même du monde)… Je ne l'ai pour l'instant pas rencontrée, mais la douce, l'amie de toujours et d'autres enfants disent la même chose.
J'étais au collège hier soir à une réunion de parents d'élèves délégués et il semblerait que cette dame est prof principale d'une classe de troisième avec qui tout se passe bien (reste à savoir ce que ce "tout se passe bien" signifie maintenant). En attendant je me dis qu'heureusement que M. n'a pas de problème d'apprentissage mais qu'en est-il des autres ?
L'an dernier c'était le souk total en maths, avec un prof contractuel, bardé de diplômes mais qui n'avait pas appris à enseigner. Les enfants l'ont encore cette année et les filles en arrivent à trouver son cours reposant, alors qu'il n'a toujours pas assis son autorité. Elles en sont même déjà à regretter la prof de français de l'an dernier…
Même si les ouvrages choisis par cette dernière étaient tout sauf sexy, au moins elles appréciaient ceux des cours qui se déroulaient en demi-groupes, et elles pouvaient apprendre dans des conditions convenables, ce qui n'est plus le cas avec cette matière cette année.

Isabelle Gallard a dit…

Mince pour la prof de français... je suis déjà choquée lorsqu'un professeur de sciences cumule les erreurs, mais une prof de français... Espérons que la pioche finisse malgré tout par être meilleure dans les autres matières.

zazimuth a dit…

Mais c'est un établissement scolaire terrible que tu décris là !!! J'en ai fréquenté une dizaine "de l'intérieur", tous très différents (mais aucun en région parisienne) et rien qui s'approche de ce que tu évoques...