mardi 23 juillet 2013

Gelée de groseilles extra

« Groseilles d'un ou deux arbustes, sucre (60 % du poids des fruits). Si l'on n'a pas de groseilles dans son jardin, on s'arrangera avec un voisin qui ne cueille pas les siennes, soit à cause de son grand âge, soit parce qu'il a mal au dos ou pour toute autre raison, et on lui donnera en échange deux pots de gelée extra. Il y a dans tout le pays un nombre incroyable de groseillers à l'abandon, même en ville, dans les vieux quartiers. Il faut considérer qu'il y a nettement plus de perte avec la gelée de groseille qu'avec d'autres fruits. Rincez les groseilles et égouttez-les. Point n'est besoin de couper les petites tiges vertes attachées aux baies. Mettez le tout dans une grande marmite à feu vif deux ou trois minutes et portez à ébullition jusqu'à ce que les baies commencent à éclater. Retirez la marmite du feu et laissez reposer un petit moment. Passez le contenu au tamis pour ne conserver que le jus rouge vif (jetez tiges et peaux). Ajoutez le sucre au liquide dans les proportions de 600 g de sucre pour un litre de jus. Faites bouillir quelques minutes jusqu'à ce que le mélange épaississe. Ecumez soigneusement. Evitez de laisser bouillir trop longtemps. La gelée de groseilles extra est prête quand elle dégouline lentement d'une cuiller en argent. Si vous n'en avez pas, une cuiller ordinaire fera l'affaire. Laissez refroidir et versez dans des petits pots. Offrez au voisin ceux qui lui reviennent. »
L'Embellie
Auður Ava Ólafsdóttir
Traduit de l'islandais par
Catherine Eyjólfsson
Zulma

6 commentaires:

Hélène a dit…

je l'avais cherchée, elle, à la bibliothèque via le catalogue informatisé, mais ses deux livres (L'Embellie et Rosa candida) étaient sortis.

Dorémi a dit…

Peux-tu les réserver ?

Françoise a dit…

Bonjour Doremi,
Belle recette et bien gourmande ,j'aurai bien envie de tartiner.
Bonne soirée.

Dorémi a dit…

Bienvenue ici…

zazimuth a dit…

En cueillant les groseilles (rouges) au jardin je me faisais la remarque que ça faisait une éternité que je n'avais pas mangé de groseilles à maquereaux... peut-être en acheter un pied à mettre cet automne ?

Dorémi a dit…

Une bonne idée, assurément :-)