mercredi 28 août 2013

De fil en aiguille

ll y a d'abord eu cette chanson, découverte chez Coline.

Puis sa reprise, par Joan Baez et Maxime Le Forestier.


Et ensuite, d'une flânerie à l'autre, cette chanson-ci…


… et puis celle-là, en 1973. Victor Jara était-il encore vivant ? Je n'ai pas trouvé la date exacte du concert.


J'imagine l'émotion à reprendre ce gospel transformé en chanson de lutte à Prague, au côté de Václav Havel.
Toujours en flânant, cette chanson qui remercie la vie, écrite par celle qui, finalement, préféra la quitter, un an après l'avoir écrite. 


Une interprétation un peu trop éloignée à mon goût de l'original mais, justement, il est bien de pouvoir comparer.


Monsieur Guy lui avait d'ailleurs consacré un billet il y a moins d'un an… Et puis, pour conclure, cette chanson…



2 commentaires:

Coline a dit…

Gracias a la vida
je l'aime d'amour
elle est dan mon carnet de Compostelle
et quand je marche sur le chemin
je la chante au moins une fois par jour
parce que
merci quoi !
merci de pouvoir mettre un pied devant l'autre et de pouvoir admirer le monde
ça nous paraît tellement évident et ça ne l'est tellement pas

Coline a dit…

les choses les plus simples
cette réminiscence tombe à pic...