samedi 7 décembre 2013

Pénélope, explications

Ce modèle pour préado menue de (presque) douze ans demande six pelotes de laine se tricotant normalement en 3,5 – ici, de la Guéret de Fonty –,  quatre anneaux marqueurs, une paire d'aiguilles circulaires 4,5 et une paire d'aiguilles 4 (pour les bandes de boutonnage et le col). Les aiguilles circulaires ne sont pas obligatoires mais, au bout de 28 x 8 augmentations, elles permettent de manipuler et de transporter l'ouvrage plus facilement. Prévoir un fil de couleur contrastante ou des aiguilles circulaires supplémentaires pour mettre les mailles des manches en attente.
Points employés : jersey, côtes 1/2 et 2/2, picots.


Monter 84 mailles. Dès le premier rang, au point de jersey, répartir 8 augmentations comme suit : tricoter 12 mailles, 1 jeté, placer un anneau marqueur, 1 maille, 1 jeté ; tricoter 14 mailles, 1 jeté,  1 maille, placer le 2e anneau marqueur, 1 jeté ; tricoter 28 mailles, 1 jeté, placer le 3e anneau marqueur,  1 maille, 1 jeté ; tricoter 14 mailles, 1 jeté, placer le dernier anneau marqueur,  1 maille, 1 jeté ; tricoter les 12 mailles restantes. Répéter ces augmentations 28 fois tous les deux rangs puis placer les mailles des manches en attente sur les aiguilles auxiliaires ou y passer le fil de couleur et continuer à tricoter le corps en  jersey durant 2 cm supplémentaires (4 rangs). Tricoter deux mailles envers ensemble sur le premier rang de côtes à chaque extrémité de l'ouvrage avant de poursuivre, de façon à obtenir 3 mailles envers, 1 maille endroit, *2 mailles envers, 1 maille endroit* jusque 4 mailles avant la fin du rang, que l'on terminera par 3 mailles envers (dont deux mailles tricotées ensemble) durant 19 centimètres (prévoir environ une pelote et demie).

 La douce a choisi la longueur de ce gilet. Peut-être aurais-je dû tricoter des côtes plus longues encore, utiliser la deuxième moitié de la deuxième pelote…

Rabattre les mailles du dernier rang à la manière d'Elizabeth Zimmermann.


Reprendre les mailles de l'une des manches, ajouter 4 mailles pour l'aisance de l'emmanchure et arriver à un total de 75 mailles.  Effectuer une diminution tous les 6 rangs à chaque extrémité, 12 fois. Tricoter 15 rangs en jersey endroit après la dernière diminution, et poursuivre avec 10 rangs de côtes  *2 mailles envers, 1 maille endroit* avant de tricoter une augmentation une maille sur deux, un rang sur deux, à deux reprises. Terminer par des picots. Tricoter l'autre manche à l'identique. (Pour des manches un peu plus longues tricoter un nombre impair de rangs en jersey après les dernières diminutions et un nombre pair de rangs de côtes. De même on peut décider de tricoter les côtes sur une plus grande longueur et quelques augmentations supplémentaires devraient suffire à adapter le modèle à une demoiselle plus grande ou plus costaude que la mienne…)


On peut prévoir la bande de boutonnage dès le premier rang de l'ouvrage (dans ce cas ajouter 8 mailles au rang de montage, que l'on répartit de chaque côté au moment de placer le premier et le dernier anneau marqueur, et que l'on tricotera ensuite au point mousse ou de riz. Prévoir aussi les boutonnières), cela n'a pas été le cas ici. Avec les aiguilles n° 4, relever 106 mailles sur le demi-devant gauche, tricoter 5 rangs en côtes 2/2 et rabattre souplement les mailles. Relever le même nombre de mailles sur le demi-devant droit, tricoter également 5 rangs en côtes 2/2, en répartissant les boutonnières au deuxième rang avant de rabattre souplement les mailles. Dans le cas présent les boutons choisis sont si petits que j'ai simplement festonné une maille pour permettre un boutonnage facile.
On peut choisir d'ajouter au col une bordure rapportée ou lui préférer une terminaison en picots : à l'endroit sur l'endroit, relever 82 mailles à l'aide des aiguilles n° 4 en empiétant d'une maille sur chaque bande de boutonnage et commencer les picots, toujours en jersey endroit, de façon que le bord roulotte vers l'extérieur.

Terminaison en picots des manches : rabattre 2 mailles en jersey envers sur l'endroit. Monter 2 mailles dans la maille obtenue. Tricoter ces 3 mailles en jersey. Rabattre 10 mailles en jersey, et recommencer  jusqu'à la fin du rang.
 

Terminaison en picots du col : monter 2 mailles dans la première maille. Tricoter ces 3 mailles en jersey. Rabattre 8 mailles en jersey, etc.


Pas d'utilisation commerciale, merci.

2 commentaires:

Hélène a dit…

Très beau travail. Je ne connais pas la technique de l'anneau marqueur.

Elle grandit, la Demoiselle. Dommage que l'époque amène le floutage.

Dorémi a dit…

Des liens comme ceux que l'on utilise pour fermer les sachets de congélation, des bouts de laine d'une autre teinte ou de petits élastiques peuvent aussi bien faire l'affaire, c'est juste un repère qui te permet de ne pas te perdre en perpétuels comptages de mailles quand tu tricotes des motifs ou que tu dois insérer des augmentations ou, au contraire, des diminutions.
http://www.youtube.com/watch?v=7nmuG9rokvc
On en trouve de jolis sur les plateformes de type Etsy mais, personnellement, je les perds tout le temps, alors je ne m'embête pas avec des anneaux que je pourrais regretter d'avoir égaré…