mardi 17 décembre 2013

Volaille farcie au pain de maïs

1 tasse = 25 cl
Pour le pain
- 1 tasse de polenta
- 1 tasse de farine
- 1/4 tasse de sucre
- 1 CàS de levure chimique
- 1/3 de tasse d’huile
- 1 œuf
- 1 tasse de lait.
Pour la farce
Quelques fleurs de brocoli, 1 grosse carotte, 2 ou 3 champignons de Paris, herbes de Provence, sel, poivre.

Dans un saladier, bien mélanger les ingrédients secs. Dans un autre, bien mélanger l’huile, l’œuf et le lait. Les verser dans le premier saladier et bien mélanger (encore !). Verser la mixture obtenue dans un moule bien beurré et cuire au four à environ 200 °C (400 °F, c’est une recette américaine !) pendant 30 minutes.
Une fois ce pain préparé, hacher menu tous les légumes et les faire revenir à la poêle. Assaisonner. Ajouter le pain émietté (sans la croûte). Farcir la volaille, la mettre au four et la rôtir normalement.

C’est la recette traditionnellement utilisée par les États-uniens pour farcir leurs dindes de Thanksgiving et de Noël, sauf qu’ils y mettent une branche de céleri émincé à la place du brocoli (et je n'aime pas le céleri branche). On peut également y ajouter de l’échalote ou de l’oignon… Cette préparation est assez longue, il est plus pratique de cuire le pain de maïs la veille.
Pour obtenir un poulet bien tendre, je mets un fond d’eau dans le plat (1/2 cm), je recouvre la bête d’une feuille de papier cuisson, et hop ! à 180 °C pendant 90 minutes à 2 heures, selon sa grosseur. Ne pas oublier de percer la volaille à plusieurs reprises à la fourchette pour que le jus s’écoule dans le plat. Si l’on trouve qu’elle n’est pas suffisamment dorée, on peut ôter le papier sulfurisé un quart d’heure avant la fin de la cuisson.

2 commentaires:

Hélène a dit…

Y a-t-il une célébration de l'action de grâces chez toi ? Chez moi, quand j'étais plus jeune, maman farcissait une volaille pour le Premier de l'an. Et s'il n'y avait pas une recette unique pour la farce, chaque cuisinière gardant jalousement sa recette, la plupart des farces que j'ai mangées étaient à base de pommes de terre cuisinées d'une façon ou d'une autre avec les abats de la dinde.

Dorémi a dit…

Il n'y a pas d'équivalent à Thanksgiving, par ici (faut dire, on n'a pas vraiment d'Indiens à "remercier":-). On farcit généralement les volailles de fin d'année aux marrons, mais ce n'est pas le seul plat typique de cette période festive…