mercredi 30 avril 2014

La douce a un sens de la répartie qui me fait rire et je me dis régulièrement que je devrais noter ses propos avant de les oublier.
Elle a pris le tram toute seule pour la première fois il y a quelques mois déjà. Au début des dernières vacances elle est allée au ciné avec une camarade de classe, sans adulte pour les accompagner.
Elle me fait découvrir des artistes qui pourraient être mes enfants. Je les trouve jeunes, si jeunes, puis je me pince pour me ressaisir et me souvenir qu'à vingt et quelques années je me sentais déjà pleinement adulte,  j'étais déjà adulte…
À l'approche de la quarantaine l'Homme a décidé que non, non, non, il ne voulait plus qu'on lui fête son anniversaire, parce qu'il devenait trop vieux et que ça n'en valait plus la peine. J'ai essayé de m'y plier mais la journée, cette fois-là, avait vraiment été étrange. Et triste, aussi. Depuis, le jeu consiste à contourner cet ordre avec ne serait-ce qu'une bricole symbolique (et un gâteau)… Une année la douce et moi lui avons préparé un hérisson en pâte à sel, en écho à la chanson de Philippe Chatel.


Une autre nous lui avons offert Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, dont le seul titre était trop tentant et qui, finalement, lui a énormément plu. J'ai encore du temps devant moi mais je me creuse déjà la tête pour le prochain.
L'Homme et sa fille m'ont rapporté du lilas et du muguet de leur dernier séjour dans la maison du verger. Même fanées ces fleurs continuent de sentir bon.
La maison des entreprises et de l'emploi du 20e se trouve juste face à la rue de l'Avenir. C'est joli, ça ressemble à un signe. En tendant le cou pour regarder dans ladite rue on se rend compte qu'il s'agit d'une impasse.


À ses funérailles François Cavanna aura réussi à réunir sous un même toit des gens qui ne peuvent se souffrir par ailleurs.

2 commentaires:

Hélène a dit…

À Laval, juste de l'autre côté de la rivière et avant Montréal si tu te souviens bien, la rue de l'Avenir croise la rue du Souvenir. J'aime bien.

Dorémi a dit…

Les deux sont étroitement liés, non ? C'est joli, en tout cas…