dimanche 20 avril 2014

L'Évolutive

Un nouveau top-down pour la douce, à rayures parce qu'elle aime ça, terminé depuis un moment, avant de m'occuper des gens en laine du Délit. Le postulat de départ consistait à utiliser les fils que j'avais et même, soyons fous, à liquider quelques fins de pelotes. Initialement imaginé gilet, il a évolué en chandail – à la demande de la Demoiselle qui, pourtant, jusque-là, n'aimait pas ça – puis en tunique avant de devenir robe. Du moins pour l'instant, puisque la préado grandit beaucoup.

Laine BB mérinos de Fonty tricotée aux aiguilles 3,5 pour ce giletchandailtuniquerobe.

Chaque bande de couleur représente plus de deux heures de travail. Les aiguilles 3,5, c'est plutôt fin… L'encolure est montée sur 102 mailles. Huit aumgentations tous les deux rangs, 35 fois, soit 382 mailles avant d'entreprendre le corps de la chose. Encore un effort et je serai mûre pour me lancer dans un châle à 500 mailles et plus…

Une méthode, parmi d'autres, pour éviter un décalage lors des changements de couleurs…

J'avais presque terminé la série d'augmentations quand la Demoiselle m'a fait part de sa préférence pour un chandail, d'où la bande de boutonnage, qu'elle pourra porter devant ou derrière – un avantage de ce type de modèle.
Le défi que je m'étais fixé n'a pas exactement été relevé : je n'ai pas utilisé toutes les teintes que j'avais, soit qu'il ne m'en restait pas suffisamment, soit qu'elles ne s'harmonisaient pas avec l'ensemble  – j'en ai même acheté d'autres ! – et si ma réserve de laines a baissé, je ne serai venue à bout que de quatre ou cinq pelotes, en plus de celles largement entamées.

Je vais attendre un peu avant d'entamer un nouvel ouvrage à rayures.

À l'arrivée un résultat mitigé. Je me suis laissée porter par l'inspiration mais ne sais toujours pas quoi penser des bandes du milieu. Peut-être aurais-je dû les supprimer, ainsi que la deuxième bande verte, mais j'avoue ne pas avoir eu le courage de défaire toutes ces heures de travail. La Demoiselle à qui j'ai régulièrement demandé son avis m'a répondu : «Moi, tant qu'il y a de la couleur, ça me va !»
Après ces semaines passées à coudre, en fin d'année dernière, je ressentais le besoin d'occuper mes doigts différemment. J'ai été servie avec cet ouvrage-là, qui m'aura occupée trois bons mois, entre les différents essais de largeur de rayures et de teintes. Il m'a bien tenu chaud cet hiver au fur et à mesure qu'il s'allongeait mais il était temps que je le termine : il menaçait de se transformer en boulet et mes aiguilles 2 commençaient à s'impatienter !
À emporter ce tricot à peu près partout avec moi durant un trimestre pas mal de peluches se sont formées, dont la plupart a disparu après un premier lavage. J'ai cherché des solutions pour le débarrasser de celles qui restaient mais le seul conseil trouvé consistait à le mettre au congélateur, comme les pulls en mohair ou en angora pour qu'ils ne perdent plus leurs poils. Ce traitement et un deuxième lavage n'ont rien donné de probant, et je croise les doigts pour que les peluches restantes partent simplement à l'usage.

9 commentaires:

Az a dit…

Gros boulot! Perso je n'aime pas les rayures de couleurs vives - pas les couleurs du tout, en fait - donc je ne suis pas la meilleure personne pour te donner un avis sur la verte, celle du milieu et les autres, mais gros gros boulot, chapeau....Je HAIS les aiguilles en-dessous de 4. Au final ton pull me fait penser à certains modèles de chez Chacok.

Dorémi a dit…

Je ne connaissais pas Chacok, je suis donc allée voir… À vrai dire, ce sont les rayures Petit Marcel ou Sonia Rykiel (rien que ça !) que j'avais en tête en démarrant. Sauf que je n'avais pas le bon orange dans la bonne grosseur, ni le fuchsia, d'ailleurs…

Marmoute a dit…

Une robe en 3.5 tu es folle :D
(elle est trop belle)

Dorémi a dit…

Doit y avoir de ça :D
(Merci !)

Isa LISE a dit…

J'aime beaucoup le résultat ! Et alors qu'habituellement le tricot est synonyme d'ennui pour moi, oups, là, je me suis dit que cela pourrait être intéressant de me réconcilier avec les aiguilles... jusqu'au moment où j'ai vu combien de temps cela t'avait occupée ! ;) Bravo en tout cas !

zazimuth a dit…

Bravo en tout cas ; je trouve cette tunique très chouette !

Fanchette a dit…

Moi j'aime bien évidemment et je comprends que cela puisse prendre beaucoup de temps.
Par contre cela m'étonne qu'il y ait des "bouloches". J'ai tricoté beaucoup avec la "BB Mérinos" de chez Fonty et cela n'a jamais fait cela.
A très bientôt
Fanchette

Hélène a dit…

Pour ce qui est de l'utilisation des restes, en tricot comme en cuisine, c'est sans fin. Mais tes bandes de couleur, moi, j'aime bien. Rykiel, oui, bien sûr. On demande à voir sur la Perle. Toujours une perle fine, on suppose.

Dorémi a dit…

Une Perle fine et je dirais même plus : une Perle rare, même si, chameau, à chaque fois que j'évoque ce vêtement elle ne manque pas de me rappeler qu'elle avait demandé un chandail.
Je la photographierai probablement mais je ne pense pas qu'elle aura l'occasion de la porter avant l'automne prochain. Quoique, les températures tendant à chuter en ce moment…
Votre printemps est-il aussi pourri que le nôtre ?