samedi 26 octobre 2013

«J'assure la relecture d'épreuves, l'amélioration de mémoires de licence ainsi que d'articles sur tout sujet destinés à la publication dans des revues ou journaux spécialisés. J'arrange les discours de campagne électorale, indépendamment du parti concerné, j'élimine les fautes de langue pouvant être assimilées à des signes particuliers dans les lettres anonymes de clients mécontents et/ou d'admirateurs secrets, je corrige les  maladresses et les citations approximatives de philosophes et de poètes dans les discours de félicitations, je relève le niveau des rubriques nécrologiques (plus proche du sublime), je connais sur le bout des doigts les citations des poètes nationaux disparus…[…]» p. 16

L'Embellie
Auður Ava Ólafsdóttir
Traduit de l'islandais par
Catherine Eyjólfsson
Zulma

L'héroïne est traductrice mais je me demande néanmoins si je n'aurais pas dû commencer par reprendre ce passage-là quand je les ai relevés… En consultant le catalogue de la bibli pour emprunter à nouveau ce roman je me suis rendu compte qu'un audio-livre en avait été tiré. Je trouve le ton de la comédienne qui le lit un peu terne mais sa voix accompagnera mes préparatifs et finitions de cousettes, ainsi que mes tricots.

2 commentaires:

Roger Gauthier a dit…

Pas mal du tout. Je ne connaissais pas, ce qui n’est pas surprenant considérant l’état rudimentaire de mon finlandais moyen.

Parlant de citations approx :

Mieux vaut avoir son chien que de tuer la rage.

Euh... enfin, quelque chose d’approchant.

Dorémi a dit…

La dame poursuit son message en précisant qu'elle peut traduire de l'islandais (ça se passe en Islande, pas en Finlande) en onze langues, dont le russe, le polonais et le hongrois… :-)