samedi 12 octobre 2013

Si ça continue faudra que ça cesse

J'ai pour habitude, quand vient la saison, de cuisiner les tomates et les mettre en bocaux pour l'hiver quand je ne les congèle pas sous forme de glaçons. Je n'ai pas eu la main heureuse cette année, je n'ai pas réussi à créer le vide dans une partie des bocaux en les retournant. Comme je les avais rangés tête en bas, le jus s'est écoulé sur les étagères. À deux reprises. C'est une désagréable odeur émanant du cellier, accompagnée de la présence de mouches, qui m'a alertée la première fois. La deuxième découverte a eu lieu la semaine dernière, à mon retour de l'hôpital. Comme j'avais eu la bonne idée de les ranger sur la même étagère que mes livres de recettes une partie d'entre eux en garde maintenant la trace. Voilà pour mon retour dans le quotidien. Depuis, je chasse les mouches…


J'ai l'air d'en rire mais la vérité vraie est que les mouches m'effraient depuis que, il y a une quinzaine d'années, lors de la sortie de son livre, j'ai entendu Martin Monestier en parler à la radio. Je suis de surcroît allergique aux piqûres de celles qui…
Je me suis coupé les cheveux en début de semaine. Je voulais un carré incurvé mais n'ai pas eu la patience d'attendre l'aide de la douce. J'arbore maintenant de jolis trous sur la nuque, d'autant que j'ai un épis en forme de V à cet endroit. Mes cheveux poussent vite et il n'y paraîtra plus sous peu mais d'ici là je masquerai ça avec un bandeau ou un autre.

Explications trouvées chez Bien fait pour toi.

C'est la première fois que je me rate de la sorte, il fallait bien que ça arrive… La douce est intervenue depuis, a égalisé le tout et atténué le massacre.
Je suis sortie l'autre jour faire une course à la demande de l'Homme. Au retour j'ai eu la lumineuse idée de passer sous un rat volant pigeon perché sur une branche…


À part ça les poux sont de retour… Je pensais avoir trouvé un super shampooing traitant, à base de  polygonum entre autres plantes, et dont le site vante les principes actifs naturels – sans en détailler la composition exacte. Les principes actifs sont peut-être naturels mais à déchiffrer l'étiquette il s'avère que ce produit contient pas moins de quatre paraben, dont du butylparaben. Je m'étais demandé pourquoi on ne le trouvait pas dans les rayons de cosmétiques naturels, je ne me pose plus la question.

4 commentaires:

zazimuth a dit…

ça ressemble au passage de Murphy, non ? Bon courage !!!

Dorémi a dit…

Ah oui, tiens, je n'y avais pas pensé…

Hélène a dit…

Je te comprends de vouloir que ça cesse (je parle des poux, ici, même si le reste aussi ), car la Toute Belle arrive à un âge où la différence et le risque d'être mise à part par les autres deviennent de plus en plus lourds.

Isabelle Gallard a dit…

pfff pour les poux... ici ce sont les puces dont j'ai le plus grand mal à me débarrasser... Bon courage pour les courants d'air crâniens et contre les poux !