jeudi 30 janvier 2014

Cavanna a tiré sa révérence à son tour. Pour l'avoir parfois côtoyé avant la naissance de la douce je garde le souvenir d'un délicieux vieux monsieur. Le bleu de ses yeux, les petites étincelles dans son regard.

2 commentaires:

Hélène a dit…

Côtoyé ? Chez Hara-Kiri ?

Dorémi a dit…

Chez Charlie Hebdo (Hara-Kiri n'existe plus)…