samedi 19 juillet 2014

E

Ce modèle me faisait de l'œil depuis longtemps mais les plis du plastron et les pinces à la poitrine m'intimidaient. Les schémas enchevêtrés sur les planches à patrons, tous tracés en noir, ne m'incitaient pas non plus à me lancer. Pas toujours évident d'attribuer telle partie à tel vêtement, d'autant que certaines pièces correspondent à plusieurs modèles et que, concernant cette tunique, tous les éléments ne figurent pas sur la même planche. J'ai parcouru toute la rubrique correspondant au livre dont est issu le modèle chez les Japan Couture Addicts, ai glané quelques conseils supplémentaires auprès de PapelHilo, qui l'avait déjà cousue, et me suis appuyée sur les explications de Cléonis (anciennement Fil Hélène Point Comme) pour les plis.

Repassage approximatif maison…

Robe E raccourcie en tunique, Robes, tuniques, etc. (64-fr chez les JCA), avec le dos de la L du même ouvrage, taillé dans une seule pièce pour éviter un effet montgolfière – et parce que mon coupon n'était pas bien grand. Taille 36 sans les marges de couture. Cotonnades trouvées chez Lydie confiture il y a bien longtemps. Je ne sais pas pourquoi elle godaille comme ça sur le cintre : un effet de la pièce du dos ? Bien qu'encore un peu large elle tombe bien sur la douce, c'est le plus important. Comme elle n'est pas là, il faut me croire sur parole ou attendre pour la voir portée…


Parementure remplacée par du biais.


Décolleté garni de dentelle ancienne en fil de lin…



… prise entre le corsage de la tunique et le biais, que je n'ai pas replié devant pour pouvoir le coudre de façon qu'il maintienne les plis du plastron.


Ourlet bordé de biais.


Coutures anglaises à l'intérieur.


Plusieurs personnes ayant mentionné des problèmes d'emmanchures trop étroites, j'ai coupé les manches une taille au-dessus, afin d'échancrer les premières si besoin. Ça n'a pas été le cas, et ça m'a permis de rabattre le surplus de tissu pour une finition plus nette. La chemise de printemps m'aura servi de détonnateur et permis de surmonter mes craintes, il se pourrait que je récidive.

5 commentaires:

papelhilo a dit…

ah, oui, on veut la voir portée, cette jolie tunique !

Hélène a dit…

Des pinces de poitrine… déjà…

Dorémi a dit…

@Hélène : à vrai dire il n'y en a pas encore besoin mais comme c'était la première fois que je cousais ce modèle et que j'avais déjà modifié le dos par rapport à l'original je n'ai pas osé les supprimer. Peut-être la prochaine fois…

Hélène a dit…

Eh non. La prochaine fois, tu en auras vraiment besoin. Ça vient vite, tu sais.

Dorémi a dit…

C'est aussi un peu ce que je me suis dit cette fois-ci, histoire qu'elle lui dure un peu… Cela dit, la prochaine fois risque de ne pas tarder :-)