lundi 27 octobre 2014

Les retrouvailles

Elle avait fait un bébé toute seule, une petite fille qui dormait peu la nuit et pas tant que ça le jour, de sorte que l'aide que je pouvais lui apporter n'avait plus suffi au bout d'un temps. Elle avait fini par craquer et m'envoyer balader. Neuf ans ont passé sans que l'on se recroise et puis, dans les travées d'un magasin où je ne mets les pieds que de loin en loin, j'ai entendu murmurer mon prénom. Nous sommes reparties ensemble. Les filles se sont bien (re)trouvées aussi et ne se sont pas quittées les deux jours suivants.

Fin mars et début avril 2004. Elles ont respectivement 
pas tout à fait un mois et pas tout à fait deux ans et demi…

6 commentaires:

Coline a dit…

Les hasards c'est quand même joli.
elle aurait pu se perdre dans les rayons sans murmurer ton prénom.
Mais elle l'a dit.

pennylane22 a dit…

Elle aurait pu t'éviter! Elle devait être heureuse de te retrouver ! Tu lui as manqué....

Dorémi a dit…

Et réciproquement…

Marmoute a dit…

Chouettes retrouvailles alors?

Dorémi a dit…

voui :-)

Hélène a dit…

Ces heureux hasards qui font qu'on se retrouve et que c'est comme si on s'était quittées la veille. En mieux, même, parfois.