mardi 15 septembre 2015

La Wool War One au Grand Palais

À l'occasion des prochaines journées du Patrimoine, les 19 et 20 septembre, l'armée de la Wool War One défilera au Grand Palais. Ceux qui n'ont pu se rendre à Roubaix mais peuvent venir à Paris découvriront ainsi cette installation, les millions de mailles sorties de nos mille mains, dans ce lieu bâti pour l'Exposition universelle de 1900. Initialement conçu pour abriter spectacles et expositions temporaires (il est connu jusqu'en 1947 sous le nom de « Grand Palais des Beaux-Arts »), l'État le réquisitionne le 2 août 1914 pour accueillir et équiper les troupes de l'infanterie coloniale avant leur départ au front. Vaste casernement dans un premier temps il devient hôpital militaire durant la bataille de la Marne, les hôpitaux des zones de combat ayant été détruits – on dénombrera au fil de la guerre pas moins de deux cent quatre-vingts hôpitaux temporaires dans Paris. Des travaux d'aménagement sont entrepris dès le mois de septembre et il reçoit ses premiers blessés le 1er octobre 1914. Sept cent quatre-vingts lits s'y trouvent alors, il en abritera mille deux cents à la fin de la guerre.


Sept cent quatre-vingts, c'est le nombre de nos soldats en laine : Paul, Louis, Charles, John, Antonio, Boris, Ali, Oman, mais aussi Hans et Franz, tous seront au Grand Palais. Ils sont la mémoire des quatre-vingt mille blessés qui y séjournèrent avant de retourner sur les champs de bataille. Après ces deux jours ils traverseront l'Atlantique et se poseront à Montréal.
Toutes les étapes du projet se trouvent .

4 commentaires:

Hélène a dit…

Au Grand Palais ?!!!!!??? WOW !!!!

Je suis tellement contente pour vous que cet immense effort soit vu davantage, et que sa signification rejoigne encore plus de gens.

ET ILS S'EN VIENNENT À MONTRÉAL ?!!!!!??? WOW !!!! WOW !!!! WOW !!!!

Il faudra que tu me montres d'avance où te trouver.

Dorémi a dit…

:-) Je crois bien que je serai perdue dans la masse…

Marie a dit…

Tu y as participé aussi? Des filles du café tricot que je fréquentais il y a un moment,ont fait des pantalons, je crois.
Bravo!

Dorémi a dit…

Voui :-)
(Et merci !)