jeudi 14 février 2013

Café imbuvable

« On peut préparer du café imbuvable de diverses façons, la manière la plus simple consistant à laisser le paquet de café ouvert quelques jours dans un placard avec les biscuits à la crème, les ampoules, les piles et les sachets de thé. On peut également faire du café très clair, de la couleur du thé. Enfin, une méthode infaillible consiste à réchauffer du vieux café, éventuellement au micro-ondes. »

L'Embellie
Auður Ava Ólafsdóttir
Traduit de l'islandais par
Catherine Eyjólfsson
Zulma


4 commentaires:

Hélène a dit…

Je connais et ai utilisé plusieurs autres méthodes pour faire du café imbuvable, au sens de impossible à boire. J'ai fait du café :
a) sans verseuse - le désastre absolu, le café est imbuvable parce qu'il est sur le plancher la cuisine
b) sans eau - le café est imbuvable parce qu'il n'existe pas
c) sans café - le café est imbuvable parce que c'est de l'eau chaude - il est parfaitement clair
d) sans filtre - cette méthode ne produit aucun café parce que les grains s'échappent et t'avertissent que tu es en train de faire une stupidité
e) sans support à filtre - je ne connais pas très bien le résultat de cette méthode parce que j'ai vu mon erreur à temps et je n'ai pas mis de café dans le filtre installé directement dans la cafetière, sans son support
f) et la dernière, quand tu as tout bien vérifié deux fois : sans électrons.

Isa LISE a dit…

On peut aussi déguster un café différent : mélange de thé noir et de café tout droit venu d'Asie. Pour l'instant l'amie de Myosotis n'est pas parvenue à en trouver en France.

véronique Martin a dit…

J'ai beaucoup aimé ce roman ! Et le bon café reste une denrée rare !

Dorémi a dit…

Cette recette m'a bien fait sourire mais, pour ma part, je ne bois que du thé et des tisanes :-)