vendredi 14 juin 2013

Botanique

Elle résiste à tout : le vent, la pluie, la grêle, le gel, la neige, la sécheresse… rien ne semble avoir raison d'elle. Elle n'est la proie d'aucun parasite. Il suffit d'en enfoncer une bouture dans la terre pour la voir prendre racine. Elle prolifère, et je ne compte plus le nombre de personnes à qui j'en ai donné – à ma connaissance une seule n'a pas su les faire repartir.  De toutes mes plantes elle est la seule, avec quelques cyclamens et campanules, a avoir tenu le coup depuis notre arrivée ici.


Chaque tige donne un bouquet de bourgeons qui le moment venu éclosent chacun à leur tour. Je crois bien que je ne lui ferai que deux reproches : sa floraison n'a qu'un temps (ben quoi ?) et chaque fleur ne tient que vingt-quatre heures.


J'aime son violet légèrement bleuté et profond, le contraste du pistil et du feuillage.


Son aspect général me fait penser à une sorte d'iris miniature.


La personne qui m'en avait offert des boutures m'avait dit qu'il s'agissait de misère sauvage, mais la seule fleur de ce nom que j'ai pu trouver n'y ressemble que de loin. Elle gardera donc son mystère, à moins qu'un amateur de botanique…

Edit : le mystère a donc été levé par Isabelle (et tout de suite, en plus). Il s'agit apparemment d'un Tradescantia bulbeux, merci !

5 commentaires:

Isabelle Gallard a dit…

Ta plante est très jolie et quel bonheur pour un jardinier ! Je n'en connais pas le nom, mais voici deux moteurs qui t'aideront peut-être : http://animateur-nature.com/Guide_fleurs/guide_fleurs-couleur.html et http://abiris.snv.jussieu.fr/flore/flore.php
Rectification je pense l'avoir trouvée ! http://www.generousgardeners.com/Library/PlantInfo.aspx?pid=bf302560-4ea6-43c9-82c6-e7e54311c45f&lt=B&la=T&lp=2

Unknown a dit…

Chère Dominique,

Si tu veux, je peux poster tes photos sur le forum de discussion du Muséum, pour que les botanistes identifient cette plante.
Dis-moi.

Anne-Lise

Dorémi a dit…

@ Isa : je crois bien que c'est exactement ça, merci !
@ Anne-Lise : merci beaucoup de ton offre !

Hélène a dit…

Quelle méchanceté d'appeler une aussi jolie fleur misère, soi-disant parce qu'elle se répand (merci, wikipédia). On devrait bien plutôt l'appeler générosité, il me semble !

Dorémi a dit…

Ah oui, je suis bien d'accord avec toi :-))