mercredi 25 janvier 2012

Terminaison en picots



Tricoter 2 fois *1 rang de jersey envers, 1 rang de jersey endroit*, soit deux barres de point mousse.
Tourner l'ouvrage et le tricoter en jersey endroit. Rabattre 2 mailles. Monter 2 mailles dans la maille obtenue.
Tricoter ces 3 mailles en jersey endroit. Rabattre 6 mailles en jersey endroit, etc.

Mode gauchère on : je ne tourne jamais mon ouvrage pour obtenir le jersey endroit ; je le tricote en «simples» allers-retours. 
Explications supplémentaires dans les comm'…

14 commentaires:

Plouf_le_loup a dit…

Même gauchère, c'est la première fois que je croise une tricoteuse qui ne tourne pas l'ouvrage, j'avoue que ça me titille la curiosité ! Sûrement que je vais essayer dans les prochains jours...

Dorémi a dit…

C'est que j'ai vraiment du mal à tricoter en jersey envers sur tout un rang… Tricoter le jersey endroit en allant de la gauche vers la droite est plus long mais au moins ça reste du jersey endroit :-)

Az a dit…

Moi toujours pas comprendre...j'ai essayé, je n'y arrive pas.

Dorémi a dit…

Voilà qui confirme donc que les tutos de tricot ne sont pas gagnés avec moi…
Réessayons : tu tricotes deux barres de mousse, en terminant par un rang de jersey endroit sur l'endroit. Ensuite, tu tournes ton ouvrage pour continuer à tricoter en jersey endroit, de façon que la bordure ne roulotte pas par la suite.
Les indications dont je me suis inspirée (toujours issues de "Tricot pour enfants…", ma bible en la matière) pour les picots sont les suivantes :
M = multiple de 3 + 2
Rabattre 2 mailles *replacer la maille obtenue sur l'aiguille gauche, monter 2 mailles, rabattre 4 mailles* et répéter *à* jusqu'à la fin du rang.
Je ne sais pas d'où cela vient mais une fois les deux mailles montées dans une, je ne peux pas rabattre directement, donc je tricote ces trois mailles sur un rang, de façon à me trouver dans le bon sens pour pouvoir le faire…
Donne-m'en des nouvelles…

Hélène Dion a dit…

Me voilà, me voilà. Il était temps ! J'ai avalé tous tes billets d'un coup. C'était un buffet bien garni. J'ai même appris ce que c'était que papier panier piano, je connaissais pas.

Sont jolis, tes tricots, mais - j'ai beau me creuser la tête - je n'arrive toujours pas à comprendre comment on peut tricoter en jersey sans tourner l'ouvrage. Gauchère ou pas, ça change quoi ? Tu travailles avec une aiguille circulaire ?

En Indiana, j'ai tricoté aussi. J'avais commencé une écharpe au point de riz, une laine mousseuse toute douce, je ne l'ai pas rapportée. C'est chaud comme texture, le point de riz, mais c'est un point qui prend du temps. Je me demandais si l'envie du tricot me reprendrait, comme elle a repris à quelques amies. et puis non. Pas moi.

Non, moi, comme février arrive. Je crois que je vais me laisser tenter par le défi des quatorze chansons.

Au prochain billet.

Dorémi a dit…

Non, je ne tricote pas avec des aiguilles circulaires. J'ai bien tenté avec ces mitaines mais, comme je l'explique dans mon billet du 8 janvier, je n'ai pas su venir à bout du fameux "magic loop"(http://www.youtube.com/watch?v=Wf-sQeCXwgA).
Ma dealeuse de laines m'a expliqué que je n'y arrivais pas parce le câble reliant mes aiguilles était trop épais, trop raide. Peut-être, peut-être pas, je rachèterai des aiguilles circulaires "comme il faut" à l'occasion, mais je n'en ressens pas l'urgence pour l'instant :-)
Pour voir comment je procède en allers-retours je ne vois qu'une solution : tu vas devoir revenir nous voir :D
C'est koâ, ton défi des quatorze chansons ?

Roger Gauthier a dit…

Ah ben, un blogue... Je savais pas, tu m'avais rien dit, je trouve ça un peu très... enfin tu vois ce que je veux dire mieux que moi qui ne le sais pas du tout !

OK. Je suis donc un abonné fidèle et tu fais partie de ma liste de blogues préférés... faut le faire, j'te dis !

... mais juste entre toi et moi, là comme ça, moi, le tricot... Mais il est vrai qu'il y a une cinquante-cinquaine d'années je me défendais pas mal du tout. Mais ça appartient au passé très lointain, celui dont il ne reste que des ombres fugaces.

Je vais revenir, cachottière.

Dorémi a dit…

Très cher Roger, c'est vrai : je ne t'avais pas (encore) prévenu – à cause du tricot, peut-être ? Ou parce que j'attendais d'avoir un peu étoffé ces pages ?
À dire vrai, je n'ai pas prévenu grand monde pour l'instant de l'existence de ce machin, j'espère que tu ne m'en veux pas…
Je t'embrasse.

zazimuth a dit…

Joli !!!

Dorémi a dit…

Merci !

Plouf_le_loup a dit…

Rhô dis donc, j'ai essayé de tricoter sans tourner l'ouvrage, c'est super marrant, et pas bien compliqué finaleemnt (je m'en faisais un peu une montagne...bon, en même temps, je maîtrise bien les aiguilles à tricoter !). Quand on a à faire des allers-retours sur des petits nombres de mailles, c'est même carrément super pratique et un sacré gain de temps ! Et puis c'est toujours amusant d'explorer de nouvelles techniques qu'on ne connaissait pas. Merci pour l'idée ;)

Dorémi a dit…

Ah ben, quelque part, tu me rassures -- je ne suis donc pas complètement anormale :-)

Circé a dit…

Mhhh, elle me parle ta bordure!

Je termine un grand châle carré et j'ai envie d'une jolie finition, après ces milliers de mailles... autant prendre encore un peu de temps ;)

Je reviendrai te dire si ça a marché, je suis sur des aiguilles circulaires et je tricote en rond... Suspense!

Dorémi a dit…

Volontiers ! Tu peux aussi choisir d'intercaler un plus grand espace entre chaque picot en rabattant plus de mailles à chaque fois (parce que c'est tout de même assez long à faire…).
Bon courage (et bienvenue ici).