jeudi 1 mars 2012

Du neuf avec du vieux

Ma Demoiselle s'est pris dix bons centimètres dans les pattes depuis l'an dernier. Ainsi porte-t-elle ce pantalon, cousu l'hiver dernier, comme un pantacourt : il arrive juste au-dessus de ses bottines. Pour le reste, il lui va encore impeccablement.

Pantalon à taille élastiquée des Intemporels pour enfants, en 8 ans rallongé.
Facile à découper, à coudre puis à enfiler.


J'ai profité de ces vacances pour commettre ça :

Modèle similaire, en 10 ans rallongé cette fois-ci,
pioché dans les Contes de fées intemporels.

Pourquoi «commettre» ? Parce que, dans la série «il fallait que ce fut fait», le motif est à l'envers.

La photo est bien à l'endroit.

Si, si. Je ne l'ai bien sûr vu qu'une fois les différentes parties montées (soupir), quand je l'ai retourné. Il faut dire à ma décharge que la toile est si épaisse que l'imprimé ne transparaît pas à l'envers du tissu. On apprend de ses erreurs, paraît-il, je tâcherai de ne pas m'y laisser reprendre (re-soupir). Ça ira bien pour traîner à la maison, et peut-être s'en moquera-t-elle, l'étoffe est toute douce au toucher et le motif si fin qu'il faut avoir le nez dessus pour s'en rendre compte. Puis, avec les chutes de tissu du précédent, de ça :

En vrai, les deux jambes sont de la même largeur…
C'est l'angle de vue qui donne cette impression fausse (et non pas fosse).

Je suis passée à ça :


Les marques de l'ancien ourlet n'ont pas été coupées, elles sont encore à l'intérieur. Si elle n'aime pas le résultat je pourrai toujours découdre le tissu à motifs et rétablir l'ancienne version de ce pantalon. Comme une espèce de pomme ou ctrl+Z…

Cette fois-ci le motif est dans le bon sens.

Elle revient de la campagne demain soir. J'espère qu'elle aimera encore le porter…

5 commentaires:

Roger Gauthier a dit…

Ah. Dix cm ce n'est rien. Il en est tombé presque 20 depuis hier soir. OUHA HAW HA.

Dis donc, si on dit un pantalon, pourquoi ne dirait-on pas aussi un pantacour ? Hein ? Hein ?

ET PEUT-ÊTRE QUE TU POURRAIS SONGER À NOUS DÉBARRASSER DE CES HORRIBLES MOTS DE VÉRIFICATION. Plus facile pour les nefs...

Roger Gauthier a dit…

Ah oui, comme tu approuves les messages avant pub, tu n'as absolument pas besoin des mots de vérification. Je suis en train de jurer comme un charretier après ceux de ce com-ci.

Dorémi a dit…

Eh, tout doux, l'ami, pas la peine de crier :-)

papelhilo a dit…

pour rallonger, tu as cela aussi : http://sewing.craftgossip.com/tutorial-lengthen-girls-jeans-with-a-patchwork-stripe/2010/03/20/

Dorémi a dit…

Ah oui, c'est très sympa, merci !
Je l'appliquerai peut-être sous peu, j'ai un autre velours à rallonger…
De plus je n'ai jamais essayé ta méthode de patchwork rapide, ce serait une bonne occasion. Il faut juste que je regarde si j'aurais suffisamment d'étoffes différentes de la bonne épaisseur pour le faire.