dimanche 9 septembre 2012

Protège-cahier réversible

Confectionner un protège-cahier (-carnet, -livre…) réversible est d'une simplicité enfantine : on prend les mesures du cahier que l'on souhaite protéger, auxquelles on ajoute 1,5 cm, voire 2 cm, de chaque côté pour la marge de couture et une longueur supplémentaire pour les rabats. On taille le(s) tissu(s) pour le recto et le verso et on les coud face contre face, en laissant une ouverture au milieu d'un des côtés. On coupe les angles en biais afin qu'ils soient nets à l'endroit puis on retourne en faisant glisser l'étoffe par l'ouverture laissée précédemment. On repasse le rectangle obtenu pour aplatir les coutures puis on le surpique le plus près possible du bord extérieur avant de replier la partie prévue pour les rabats. Pour être sûr(e) que ces derniers seront de taille égale, plier le protège-chose en deux moitiés égales et marquer le pli ainsi formé au fer. Après avoir marqué le pli des rabats, on coud à la main les deux extrémités de chaque côté à petits points invisibles, recto et verso pour une jolie finition.


On peut choisir, comme ci-dessous, une toile d'une autre teinte pour les rabats (pas indispensable à l'usage mais amusant à faire). Dans ce cas ajouter également 3 cm à la largeur du cahier, en n'incluant pas les rabats, puis découper deux rectangles de la largeur souhaitée pour ceux-ci et de la hauteur du cahier sans oublier la marge de couture.



Rien n'empêche, bien entendu, de suivre cette marche pour un protège-cahier simple.


À suivre, un billet pour l'autre modèle de protège-cahier…

4 commentaires:

zazimuth a dit…

Bravo !

Dorémi a dit…

Merci ! Ça n'a rien de révolutionnaire mais ce billet me sert ainsi d'aide-mémoire :-)

Cécile a dit…

A la chaine!! Sont chouettes! t'as essayé cette méthode magique? http://p1.storage.canalblog.com/12/05/228346/47441305.pdf

Dorémi a dit…

Non, je ne connaissais pas, merci !
Ça a des points communs avec ce que j'ai prévu de publier…