lundi 20 février 2012

Doisneau et Sempé à l'Hôtel de Ville

À l'heure où l'ancien ventre de Paris ressemble de nouveau à un trou béant nous sommes allées mercredi dernier voir les photos que Doisneau avait prises avant le transfert des Halles à la Villette et à Rungis puis durant les travaux qui ont suivi.
C'est assurément une belle expo mais pas conçue pour les enfants, ce qui est dommage. Cécile et moi y étions avec nos filles respectives et je crains que ses petites et ma «grande» n'aient trouvé le temps long. Il me semble qu'il aurait pourtant été facile d'y créer un parcours ludique pour les plus jeunes, leur permettant par exemple de comparer ce qui a été, ce qui est et ce qui sera, quitte à faire appel aux œuvres d'autres artistes, ou simplement élaborer un questionnaire-jeu de piste comme souvent pour les expos de l'Hôtel de Ville ; d'autant que nous avons enchaîné avec l'expo Sempé et que nous n'étions pas les seules dans ce cas.


D'autres infos .

La disposition des espaces réservés à ces expos fait que l'on commence la visite par celle consacrée à Doisneau, dont l'entrée se situe rue de Rivoli, mais si on veut voir les deux il vaut mieux, je pense, débuter par celle consacrée à Sempé (entrée à l'arrière de l'HdV). De la sorte on ne la débute pas avec des enfants énervés…

L'expo Sempé, quant à elle, aurait dû se terminer le 11 février dernier mais a finalement été prolongée jusqu'au 31 mars. Moi je dis : «Vive les prolongations !»
Particulièrement émouvants, les dessins originaux avec les endroits «blancotés», qui montrent les hésitations de l'artiste, et aussi toute la série des couv' du New Yorker avec les dessins originaux tout près…





2 commentaires:

Féefils a dit…

Sempé "il dessine bien mais qu'est-ce qu'il écrit mal!" dixit Amèle!! Si j'avais du temps j'y retournerais sans enfant ;-)

Dorémi a dit…

C'est vrai que ce paramètre-là n'est pas le même pour nous, adultes :-)